Quelques secondes d'inconscience

Tu connais un peu mes enfants.. Mais je ne t'ai pas encore tout raconté. Quand tu vas lire ça, tu vas être presque "horrifié"! (Sauf si tu en a un ou plus dans tes marmots) 

Comme touts les jours, je vais chercher mon 2e dans son lit. il était encore petit.. Il n'avait que 9 mois.

Malheureusement ce jour-là, je me prend le pied dans mon pantalon. A la première marche. Je me voit chuter et prend tout pour que le gnome n'est rien. J'ai su arrêter ma chute et lui avait glissé, je le tenais mais sa tête cogne légèrement sur une marche. Il commence à pleurer, mais plus fort que d'habitude. Il ne sait pas arrêter et partait en arrière sans pouvoir se ravoir, je lui parle et là il perd connaissance. Seulement quelques secondes mais les plus longues secondes de ma vie! Je pleure toute les larmes de mon corps me demandant ce qu'il a.. Il revient à lui, tombe les épaules dans un profond soupir..
Il est tout pâle. Puis il commence à rattraper des couleurs. Je le met sur son tapis, lui donne ses jouets et là.. ben comme si il ne s'était rien passé.
Je l'ai observé 1h, complètement tétaniser, avant d'appeler le médecin qui m'a dit que si il y avait quelques chose (vomissements par ex), il fallait le rappeler.

Je le fais manger, le mets après à la sieste et le surveille. Je fais une recherche sur internet. Là je trouve ce qu'il a eu: un "spasme du sanglot". Lors d’une grosse crise de larmes, certains enfants hurlent si fort que leur respiration cesse brusquement. Ils peuvent même perdre connaissance durant quelques secondes. C’est ce que l’on appelle le spasme du sanglot. Ce phénomène touche environ 5 % des tout-petits de 6 mois à 5 ans, mais est plus fréquent entre 1 an et 3 ans. Certains enfants peuvent avoir plusieurs périodes de spasmes du sanglot par jour, et d’autres n’en auront qu’à l’occasion.

Cela n'a aucune conséquence sur le cerveau ou sur les capacités psychomotrices et autre.

J'ai eu la peur de ma vie, car c'était la première fois que j'étais confronté à ça. Il en fait encore de temps à autre mais plus aucune perte de connaissance. Cela a été la première et dernière.. On appelle aussi le fait de "pâmer".

Le pire est que le petit dernier, lui aussi, fait des spasmes! Ca arrive quand il se fait mal, quand il a une très grosse peur et parfois quand je me fâche (j'suis pas sortie de l'auberge!). La plupart du temps je lui souffle dans le visage et il revient de suite..

Enfin, Ca passera en grandissant, mais ça reste toujours impressionnant et déroutant :).





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire