Passer par la case "Urgences"


Hier, mon coeur de maman en a pris un coup.


14h30, je reçois un sms de mon mari me disant d'aller à l'école de mon grand car il s'est blessé.

Je prend mon dernier et file directement à l'école...
Je rentre dans l'établissement jusqu'à la pièce où se trouve mon fils. Il me voit et se met à pleurer. Il est blanc comme un linge et a très mal au petit doigt de sa main droite. Un de ses camarades de classe lui a refermé la porte des toilettes dessus sans faire exprès.
Je regarde et là, le verdict est indéniable: il faut aller aux urgences.
On récupère son autre petit frère qui lui, était aussi à l'école.

Arrivés aux urgences, on passe à l'accueil, puis on attend. Une bonne demi-heure plus tard, il est pris en charge par un infirmier qui évalue le degré d'urgences.
Résultat: il doit passer une radio pour voir si il n'a pas de fracture.

Il va faire la radio puis on doit attendre dans une autre salle. Les heures tournent et on attend encore jusqu'au moment où une doctoresse le voit. Elle regarde son doigt: il est bien arrangé..
Je dis que si je n'ai pas eu de nouvelles de la radio c'est qu'il n'a rien de fracturé.

"Si madame, il y a une fracture et on doit même lui mettre des points. il va devoir passer au bloc opératoire".

A ce moment-là, je n'ai retenue que bloc opératoire. Tout s'est mis à tourner dans ma tête. Mon bébé va passer au bloc?? Avec cela elle vous demande si il a manger car il devra peut-être subir une anesthésie générale. Le choc total! Mais elle part se renseigner auprès du chirurgien pour être sûr de ce qu'ils allaient faire.

On retourne une 2e fois dans la salle d'attente. Elle revient me dire que l'on va lui faire simplement une anesthésie locale et lui mettre des points. Le soulagement! Mais il doit absolument passer au bloc opératoire..

Un infirmier vient le chercher, lui fait mettre une blouse et l'installe sur un lit. Là, les larmes sont au bord des yeux. Mon grand, mon bébé va devoir se faire opérer. Ce n'est que le doigt, ce n'est rien de plus grave, mais c'est dur pour une maman. De savoir que son fils va passer les portes du bloc opératoire.
Nous l'accompagnons jusque là et après il y va seul..
Je demande à l'infirmier pour combien de temps ils en auront:"Comptez une heure si pas plus".
Sur ce laps de temps, j'ai été déposé les petits à la maison près de mon mari et je suis revenue à l'hôpital. J'ai attendue devant les portes du bloc que mon grand bébé en sorte..
Cela m'a paru tellement long.. J'ai été heureuse de revoir son visage quand il est resortit du bloc.

Quelle fin de journée et quelle début de soirée! Il ne peut plus faire de basket pendant un mois, plus de piscine ni de sport pendant 15 jours.. Il doit retourné voir le chirurgien le 3 mai.. Mon mari et moi avons eu très peur et nous ne souhaitons cela a aucun parent!

Petit clin d'oeil à ma douce plume2vie qui a écrit un très joli article sur les sentiments une fois que l'on devenait maman et que vous pouvez lire ici car être maman c'est aussi s'inquiéter pour son enfant <3




10 commentaires:

  1. Oh bah merde alors !!!
    Bon rétablissement à ton bonhomme !! courage :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est une expérience traumatisante, quelle que soit la gravité du cas : j'ai encore des frissons quand je repense à la fois où la Princesse s'est ouvert le front et où j'ai dû aller la chercher comme toi à l'école et l'emmener aux urgences. Elle s'en souvient encore et pourtant, elle était jeune, c'est dire ! Plein de courage à ton bonhomme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton petit témoignage :). Je pense que l'on s'en souviendra longtemps. Plus tard même, on en rigolera.. Merci pour lui :*

      Supprimer
  3. Je suis contente de lire que cette mésaventure se termine bien! Comme je te comprends, je m'inquiète pour un oui et pour un non (un peu de fièvre ou un air ronchon... #premierbébé). Tu as dû faire face à la peur, seule aux urgences avec deux autres enfants à gérer... Le tout en gérant la peur du blessé lui même. Je trouve que tu t'en es très bien sortie. J'imagine que vous êtes sous le coup de l'émotion... Un peu de temps en famille à cocooner et faire des câlins devraient tous vous faire du bien.
    Plein de bisous à toi, au blessé et à toute ta petite troupe!
    Courage le pire est derrière maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ma belle pour ce message très réconfortant. Dans des cas comme celui-là, j'arrive à garder mon sang-froid (je voulais être infirmière) et les 2 autres ont été sages.. J'ai juste dû courir derrière le dernier mais sinon je n'ai pas eu à me plaindre de leur comportement. Ha oui j'en ai même du mal à m'endormir pour le moment.. Mais bon, vivement le week-end. Cet accident a fait que je me suis rapproché de mon grand. Pas qu'on était pas proche mais il est fort indépendant (du au fait que je travaillais). Voilà la leçon que j'en tire :).

      Supprimer
  4. Oh...j'espère que le choc est passé et que ton petit se remet bien et ne souffre pas trop...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il va mieux merci ma belle. Sauf hier où j'ai eu de nouveau peur car il est tombé dans les escaliers à la sortie des classes. Mais il s'en tire avec une simple bosse sur le front..

      Supprimer
  5. Oh je n'avais pas vu que ton petit s'était fait mal...j'espère qu'il ne souffre pas trop et que toi aussi tu vas mieux ! Gros bisous à vous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est rien :). Non ça va, il ne se plaint pas qu'il a mal. Vivement mercredi prochain qu'on voit le chirurgien :). Oui mais fort fatiguée à cause de tout ça. Je n'ai pas réussi à m'endormir de suite et le matin je me lève pour mon mari, puis c'est l'école.. Vivement le week-end ;). Gros bisous :*

      Supprimer