Poser des mots sur des maux


Ils sont toujours là, ancré en moi..

La première fois qu'ils sont apparus, c'était il y a 4 ans. Tu t'y attendais car il était condamné à partir.. Pendant 1 an tu l'as vu souffrir, où tu as prié pour qu'il parte car tu ne voulait plus qu'il ait mal.. Et là, ta prière est exaucée mais avec les hormones de cette grossesse si fatiguante, ils t'envahissent.. Tu ne dois pas te laisser aller.

Au fil des ans, ils diminuent. Ils ne disparaissent jamais réellement mais avec le temps s'estomptent. La vie continue.

Tu les avaient oubliés jusqu'au moment où ils te frappent à nouveau, l'année passée. Tu t'en prend plein la figure.. Et tu ne t'y attendais pas. C'était si brutal. Ceux-là, ils sont beaucoup plus douloureux, plus intenses. Ils te déchirent le coeur, te le réduise en miette. Tu as mal, très mal. Elle était tout pour toi. Ils m'ont emprisonné en moi, m'ont fait me terrer.. à ne vouloir voir personne hormis mon petit cocon familial, ma bouffée d'oxygène. Je vis pour eux et pour Allah.

Car malgré les maux, j'ai la foi..




Photography and baby


Bon soyons clair, je ne suis que photographe amatrice..
J'aime la photographie depuis toujours. Je photographie beaucoup ce qui m'entoure, la nature surtout et énormément mes boys..

Mais ce n'est pas toujours évident, car les enfants ont souvent la bougeotte ou ne veulent pas faire de photo.
C'est vrai que je prend beaucoup le petit dernier en photo, normal.. On est tout le temps ensemble car il ne va pas encore à l'école.
Donc j'en profite et surtout, je lui demande.. Il ne refuse quasi jamais, il adore ça! ;).

Au début c'était beaucoup en studio et très peu en extérieur quand il était bébé. Maintenant, il grandit et j'aime beaucoup cette période de l'enfance où il commence à "baragouiner" et qu'il s'intéresse à ce qui l'entoure..

Bien souvent, je fais des photos un peu partout. Maintenant qu'il commence à faire bon, on en fait sur la terrasse. Il adore y être! Jouer avec les petites voitures, regarder les petites bêtes.. Maintenant il veut aller à la balançoire donc c'est sympa aussi.
Je pense que l'on peut faire de belles photos, peu importe où l'on soit.
Je ne demande pas de poser à Cham, je le laisse faire et je le prend en photo. Voilà. C'est tout :). L'avantage des reflex c'est qu'on s'est prendre des photos en rafale. Ainsi, on est sûr d'avoir au moins une photo de potable dans le tas.
C'est comme cela que je fonctionne et cela donne ça:












J'espère que ce petit partage t'aura plus :)








La technologie, pas pour les touts petits



Avant que mes boys rentrent à l'école, ils m'accompagnaient partout. Pour aller faire les courses, aller chercher de la viande chez le boucher, à certains rendez-vous..

Comme aujourd'hui, le dernier et moi sommes allé chez Tournesol chercher des salades. Baby boy dans la caddy, il observe tout ce qui l'entoure. On avait pris de la ficelle et il la gardait près de lui.
En passant devant une autre caddy, je vois un petit garçon, peut-être un tout petit peu plus vieux que baby boy, avec un smartphone en main.. Il regardait un petit film.
Je ne vous cache pas que cela m'a choqué (oui tu lis bien). Je ne veux pas par là attiser les foudres sur moi concernant ce que les parents autorisent à leur enfant, loin de là. J'émets juste la réaction que j'ai vu et ma vision des choses en voyant cela. Pour ma part, ce n'est pas quelque chose que je ferai avec mon petit bout.
Je lui ai montré les poissons, les lapins car c'est bien plus intéressant et ludique que de regarder un écran.

Je souhaite qu'il soit curieux (il l'est déjà) de ce qui se trouve autour de lui, qu'il s'intéresse à ce que l'on fait quand on est dans le jardin, qu'il joue sur le portique (il adore la balançoire), qu'il fasse aller ses petites voitures en faisant un bruit de "vroum" avec sa bouche..

J'ai vu la différence à la maison entre mon grand qui lui, connaît la télévision depuis tout petit et mon 2e qui lui ne l'a connu que très tard. Le grand pourrait passer la journée le nez sur la console tandis que le 2e, lui, regarde quelques minutes la télé et après part jouer..

Je sais qu'on ne pourra pas leur interdire plus tard l'accès à la technologie, mais je vois à quel point c'est important que les enfants de moins de 2 ans ne soit pas scotché à un smartphone ou une tablette..






Ca m'apporte quoi de bloguer?


C'est la question que je me pose.. Bloguer, c'est bien mais parfois cela peut-être source de stress.


  • On regarde presque touts les jours le nombre de lectures que l'on a obtenu
  • On attend d'être dans la sélection d'Hellocoton qui, et il faut le dire, nous apporte quand même pas mal de lecteurs (si ils me lisent, je les remercie !)
  • On passe pas mal de temps sur l'ordinateur.. Le peu de temps libre que l'on a! (c'est mon cas)
  • Parfois, il nous arrive décrire un article qui ne ressemble à rien (mais c'est rare)
  • On espère recevoir des commentaires et on est content de pouvoir y répondre.
  • On se demande aussi si ce qu'on écrit va plaire

Mais à côté de tout ça, cela peut être sympa.

  • On fait de chouettes rencontres virtuelles
  • On découvre d'autres blogueuses et leur blog (leur univers en gros)
  • On peut avoir des lecteurs fidèles (et je leur remercie de me suivre au quotidien:*)
  • On écrit sur des sujets qu'on aurait même pas pensé écrire
  • On est parfois sélectionné par Hellocoton (et encore une fois, si ils me lisent.. Merci :*)
  • On s'évade un peu à travers le blog
  • On peut créer des partenariats avec des marques ( je ne suis pas assez "grosse"!) (enfin mon blog quoi :D)

Bloguer m'apporte beaucoup, moi qui me suis renfermée sur moi-même. Bloguer m'a permise de poser des mots sur des maux qui ne sortait pas oralement.. Bloguer m'a fait rencontrer de chouettes filles, que j'aime suivre au quotidien, via Instagram entre autre..
Alors autant continuer à bloguer :)!




Quand bébé se sent incompris..


Baby boy a beau être mon dernier enfant, il m'arrive parfois de ne pas comprendre les attitudes qu'il adopte... Surtout qu'il ne parle pas encore. Quand le premier était petit, il était très paresseux pour l'apprentissage du langage. Donc j'étais obligé de pratiquement tout déchiffrer.. Le 2e a été un peu plus facile pour ça. en même temps, je lui parlais beaucoup plus vu qu'on était H24 ensemble!


Je parle aussi beaucoup à baby boy mais il est comme son grand frère alors je dois m'amuser à savoir ce qu'il veut.. La plupart du temps, j'arrive à comprendre mais c'est surtout au niveau de son comportement parfois où j'ai du mal.. Et bien sûr ça arrive souvent quand la fatigue est là.
Je pense à ma chérie blogueuse lesdelicesdeframboise qui nous a écrit un bel article sur madame Fatigue (tu peux le lire ici).
Car vois-tu, elle a l'art de venir t'embêter quand ce n'est pas le moment et ne m'a pas permise de comprendre ce que mon petit avait.

Explications: Cela fait 2 jours que baby boy ne veut pas que je lui lave les parties génitales. Comme il m'avait fait de la fièvre le premier jour, je me suis dite que c'était certainement à cause de ça, ses parties étant plus sensibles quand il est malade..
Et bien non!  Le fait de continuer à vouloir lui laver, l'a agacé. Cela s'est répercuté sur son comportement. Je n'ai pas compris pourquoi. Hier même, il s'est réveillé en hurlant, se tortillant dans tout les sens et ne voulant pas que je le prenne à bras.. Je pense qu'il a déchargé toute cette non compréhension que j'ai eu envers lui.

Aujourd'hui, il ne voulait toujours pas que j'y touche. J'ai insisté pour pouvoir regardé si il y avait quelque chose au niveau de l'aine. En effet, de chaque côté, il est irrité et rouge à cause de sa couche et de ses plis (bébé potelé). Donc je lui ai mis de la crème et là cela va déjà beaucoup mieux.


Parfois, ce n'est pas facile de comprendre les agissements des tout petits. Nous faisons de notre mieux  car parfois et surtout quand on ne sait pas ce qu'il attendent, il peut y avoir frustration. Mais une fois que l'on a décrypté, tout rentre dans l'ordre :).



Sa nouvelle vie..


Je ne vous ai jamais, à proprement parler de ma belle-mère.. Celle qui a vécu dernièrement avec mon père.
Et pourtant, elle mérite que je parle d'elle..

C'est grâce à elle que mon père s'était décidé à répondre à ma demande de le voir..
Elle m'a accueillit chez elle, comme une seconde fille. Elle m'a appris à coudre (mais j'ai horreur de ça!), elle m'a montré ses magnifiques peintures.. J'en ai vu naître des tableaux!
Elle a vu grandir mon premier quand je travaillais encore.. Elle a eu beaucoup de mal à comprendre ma décision d'accoucher en maison de naissance pour le 2e mais a respecté mon choix.
Elle a assisté à un des plus beau jour de ma vie: mon mariage. Avec elle, je savais parler de tout, comme avec ma maman.
Elle a très peu vu mon 3e parce que je n'ai plus beaucoup été la voir...

Quand mon père est décédé, j'ai continué à lui rendre visite. Je lui rendais service en l'amenant faire des courses, ce qui est bien normal :).
Mais après le décès de ma mère.. Je l'ai délaissée.
Pendant un an, je me suis terré chez moi telle une petite souris.. J'ai eu des nouvelles d'elle par sa fille qui m'a dit qu'elle était dans un home. Elle a fait une tentative de retour chez elle mais clairement, ce n'était plus possible pour elle de rester seule.

Je ne voulais pas aller la voir dans ce home qui n'est même pas à 5 min de chez moi. Elle, cette merveilleuse femme, très active, touche à tout, finir dans cet endroit..
Je ne vais pas mentir: j'avais peur. Peur de la voir au plus mal car c'est vraiment la dernière chose qu'elle souhaitait.


Hier matin, j'ai pris mon courage à 2 mains et je suis aller la voir..
En arrivant dans sa chambre, ce que je craignais est arrivé.. J'ai fondu en larmes. Je l'ai serré très fort dans mes bras et lui ai demandé pardon. Pardon, pour l'avoir délaissée... pardon pour ne pas être venue la voir plus tôt..
Je suis restée une demi-heure auprès d'elle.. Ce qu'elle m'a dit m'a touché en plein coeur. Elle est mal, elle aurait préféré mourir avec mon père mais comme elle dit, on ne choisit pas.
Mais après elle s'est ressaisit, contente de ma visite.


Je suis heureuse. Heureuse d'être allé la voir et d'avoir partager un peu de temps avec elle..
Je retournerais la voir inch'Allah, c'est certain. Maintenant, elle est partie pour vivre une nouvelle vie..

Elle m'a beaucoup manqué et je l'aime énormément <3


Image du net

Mon garçon et son poupon





Cela fait plus d'un mois que mon 2e boy prend son doudou couverture pour un bébé. Il me demande souvent, pour ne pas dire presque tout les jours, de le rouler pour faire comme si c'était un bébé (ils ont beaucoup d'imagination à 3 ans).

Donc j'ai pris l'initiative, hier, d'aller lui acheter un poupon. J'ai bien sûr peser le pour et le contre.
Normalement, c'est un jouet dit "pour fille". Mais je me suis dit qu'après tout, on s'en fiche des stéréotypes! Il est tout mignon et franchement je trouve qu'un garçon peut très bien jouer avec.

Dans mes souvenirs de petite fille, j'avais beaucoup de poupées, barbies, poussettes.. Mais je n'hésitais pas à piquer les petites voitures de mon voisin (j'empruntais :D) pour jouer avec! C'était vraiment un plaisir de les faire rouler et de les faire se crasher ;).

Alors je suis aller exprès au magasin pour lui en acheter un. Il n'y avait que 2 modèles. Un petit modèle tout mignon habillé en animal et un poupon style vrai bébé..
Mon choix s'est porté sur le premier modèle. Je me suis dite en le prenant qu'il serait sûrement content.
J'étais impatiente de lui donner et de voir sa réaction surtout! Il l'a de suite aimé!
Cela m'a conforté dans mon choix de lui en avoir pris un. C'est une chose que je n'aurai jamais fait pour mon premier car il était bien sûr différent à l'âge de son frère..
Il l'aime déjà tellement, qu'il est parti ce matin avec à l'école..

Il est heureux et c'est le principal pour moi <3.








Parce qu'on a tous un rêve..


Que ce soit partir en vacances dans un autre pays (style Tahiti par ex), faire de la plongée, rencontrer un chanteur ou sauter en parachute.. Toi aussi, tu dois bien en avoir un enfoui quelque part dans un coin de ta tête! :).

Moi j'en avais un et c'est ma merveilleuse maman qui l'a réalisé..

J'ai toujours aimé les dauphins, depuis toute petite.. A vrai dire, depuis la première fois où ma maman m'a montré le film culte de Luc Besson, Le Grand Bleu..




La relation de l'homme et du dauphin m'a fasciné. J'ai collectionné les cartes, les bijoux, les posters.. Tout ce qui avait attrait aux dauphins! La compagne de mon père m'avait même fait la représentation d'une photo que je lui avait donné, sur une feuille de papier dessin.. Pour te dire à quel point j'en étais folle!




Juin 2001 (j'avais 18 ans), ma mère me dit de me préparer car on part.. Elle ne me dit pas où. Je me poses des questions bien sûr, mais elle ne me dira rien! On prend le train, puis le bus.. Là on arrive devant l'entrée du parc.. On rentre, et là je comprend où je suis. Elle m'avait fait la surprise de m'emmener au Boudewijn sea park à Brugge! J'en revenais pas! J'allais voir des dauphins pour de vrai! 
J'ai les larmes aux yeux rien qu'à vous écrire ses lignes car cela me rappelle de bons souvenirs avec ma douce maman.. Elle me manque terriblement. 

Nous avons fait quelques attractions et après, place au spectacle. On arrive dans la salle, ils avaient fait aller les dauphins dans le bassin avant le show. J'ai été impressionné par leur taille, je ne les imaginait pas aussi grand! J'en ai pris plein de les yeux à les observer nager dans le bassin. On a eu droit avant à un petit spectacle d'une otarie.. Vraiment marrant! 
Puis est venu le moment que j'attendais.. Le show des dauphins! C'était splendide! Les voir faire leur saut, c'était magique..






Un rêve de petite fille s'était réalisé.. et je l'ai toujours remercier pour ce moment magique!

J'aurais aimé pouvoir en approcher un de plus près mais autrement que derrière une vitre.. Maintenant c'est possible au Boudewijn sea park. Vous pouvez les approcher de très près et même les toucher! Je ne sais pas si je le ferai, car bien sûr cela à un coût.. Peut-être un jour inch'Allah, qui sait!

Je ne peux que vous souhaiter la réalisation de vos rêves, les plus fous soient-ils <3



Le Ramadan


C'est la période que j'affectionne beaucoup et qui me tient à coeur..


L'année de ma conversion, en 2013, je ne l'ai pas fait. Il a commencé le 8 juillet et le 9, j'accouchais de mon 2e fils.. Pendant la période du post-partum, la future maman ne peut pas jeûner et doit le rattraper par la suite. Nous avons jusqu'au prochain Ramadan pour ça, mais je ne l'ai pas fait. J'ai perdu mon père pendant ma grossesse et je faisais de l'anémie du à l'accouchement donc il m'a fallu un an passé pour me remettre..

En 2014, j'ai voulu le faire. Donc c'était la toute première fois. Je ne vais pas vous mentir, j'ai tenu 15 jours. Les autres 15 jours, je ne les ai pas refait. Avec cela je suis tomber enceinte fin de cette année-là donc je savais très bien que je ne reprendrais pas mes jours et que l'année suivante, je ne ferai pas le Ramadan en étant enceinte.. Je m'en suis voulue et surtout vis-à-vis d'Allah.

En 2016, je l'ai fait, jusqu'au bout! J'ai tenu le coup. Même invitée à un anniversaire,  j'ai jeûné.  J'aurai très bien pu rattraper ce jour tu me diras.. Si j'avais été malade par exemple, j'aurai reporté les jours de maladie. Quand on est indisposée aussi, on est exempt de jeûne et on doit reporté les jours. C'est gratifiant de se dire que l'on a tenu bon, moi qui adore manger!

Cette année, le Ramadan commence à la fin de ce mois de mai jusque fin juin. Je compte bien le faire, c'est certain, inch'Allah <3